Les espaces naturels sensibles

Les espaces naturels sensibles (ENS) visent à préserver la qualité des sites, des paysages, des milieux et habitats naturels et les champs naturels d’expansion des crues. 7 sites ont été classés ENS sur le territoire de Seille et Grand Couronné. 

Pelouses calcaires du Mont Saint Jean à Jeandelaincourt

Culminant à presque 400 m, le Mont-Saint-Jean faisant face à la Côte de Delme en Moselle, cette butte témoin des côtes de Moselle abrite une pelouse calcaire d’environ 6 ha sur ses flancs nord et est.
Repéré par les botanistes dès les années 80, le Mont-Saint-Jean est devenu Espace Naturel Sensible en 1994. Dès 1996, la commune de Jeandelaincourt, propriétaire du site, s’engage auprès du Conservatoire d’Espaces Naturels de Lorraine pour protéger et maintenir la qualité biologique de ce site.
Autrefois plus vaste, la pelouse calcaire de Jeandelaincourt était un lieu de pâturage pour les moutons. Sa diversité végétale est due à une conjonction de sol (calcaire), de sécheresse (terrains perméables) et à une exploitation extensive sans engrais. Une demi-douzaine d’espèces protégées sont présentes, dont deux orchidées (l’Ophrys bourdon et l’Ophrys araignée) qui trouvent ici un de leur rare refuge de l’est nancéien. 
La variété des milieux (pelouse calcaire plus ou moins rase, haies, bosquets, lisières forestières) fait le bonheur des insectes et particulièrement des papillons et des criquets, qui profitent de cette diversité alimentaire.
Enfin, l’histoire rejoint la nature puisque les sapes militaires de la guerre de 14-18, situées sur la pelouse, servent depuis plusieurs années à l’hivernage de six espèces de chauves-souris dont deux sont rares à l’échelle de la Lorraine : le Petit Rhinolophe et le Grand Rhinolophe. Depuis plusieurs années, des travaux ont été entrepris afin de rouvrir cette pelouse: abattage des pins, fauche, pâturage…

CONTACTS :
Mairie de Jeandelaincourt / 03 83 31 31 77
Damien AUMAITRE, chargé de mission ENS 54 / 06 29 02 54 12

Montstjean 1
Le Mont Saint Jean
Infosite-Mont Saint jean – 4 Mo

Marais de Moncel sur Seille

Le site des Marais de Moncel est situé le long de la Seille et s’étend sur 190 hectares, dont près de 90 ha sur le territoire de la commune de Moncel-sur-Seille. L’endroit est répertorié depuis un peu plus d’une dizaine d’années comme espace naturel sensible (ENS). La Seille ainsi que les prairies inondables qui la bordent constituent en effet un abri pour des espèces animales et végétales remarquables, comme le Courlis cendré, un oiseau qui niche à terre dans les prairies de fauche, ou l’Euphorbe des marais, plante emblématique des bords de rivière.

Coteaux de la Roanne

Le site, classé en Espace Naturel Sensible (ENS) est constitué de vergers traditionnels (pommiers, pruniers, mirabelliers et noyers), ainsi que d’anciennes vignes, des pâtures et des prairies de fauche.

Plateau de Malzéville

Autrefois zone d’exercice militaire ou d’exploitation de carrières, le cadre naturel du Plateau de Malzéville abrite une diversité de biotopes parmi lesquels 240 ha de pelouses sèches de faciès variés, favorables à une très grande diversité floristique (plus de 143 espèces de plantes recensées). Régulièrement, une activité pastorale, des interventions ciblées de déboisement entretiennent et maintiennent ces pelouses. On y observe notamment 8 espèces particulièrement rares et protégées en Lorraine : le Fumana vulgaire, la Laîche de haller, la Chlore perfoliée, la Spirée vulagire, l’Orchis brûlé, la Primevère acaule, la Violette blanche et le Faux séné. 

À ce titre, la quasi-totalité de la superficie du plateau (439 ha) constitue une zone naturelle sous protection, classée Natura 2000 et Espace Naturel Sensible. Il convient donc de respecter le site en évitant notamment toute cueillette ou dégradation et en demeurant sur les chemins lors des activités à pied ou à VTT.

La végétation comprend aussi une composante arbustive avec la présence du prunellier, du cerisier Saint Lucie, du cornouillier, de la bourdaine (écotype xérophile) ou du troène par exemple.

plateau malzeville
Plateau de Malzéville – Copyright : Kevin Leclercq
Infosite-Plateau Malzéville – 10 Mo

Butte du Pain de Sucre à Agincourt

Situé au nord-est de l’agglomération de Nancy, le Pain de Sucre d’Agincourt est une butte recouverte de végétation herbacée et arbustive attirant de nombreux passereaux lors des migrations et tout particulièrement en automne. C’est un site excellent pour l’observation du merle à plastron en septembre-octobre et de nombreux autres turdidés.

Paindesucre 2
Butte du Pain de sucre

Les boucles de la Seille à Han

Visible depuis le Mont Saint-Jean, la Seille irrigue de larges prairies inondables autour du hameau de Han. A cet endroit, elle constitue la limite départementale entre la Meurthe-et-Moselle et la Moselle. De 1870 à 1918, elle était frontière avec la Meurthe annexée. Quelques vestiges militaires (sapes, tranchées, casemates) sont d’ailleurs encore visibles dans le secteur.

Dans ces prairies peu amendées, des espèces végétales rares comme l’Euphorbe des marais, protégée en Lorraine, le Pigamon jaune ou le Scirpe maritime se maintiennent. Ce milieu héberge au printemps deux espèces d’oiseaux emblématiques des prairies humides. Le Tarier des prés, petit insectivore nichant à terre très sensible aux transformations du milieu par l’activité humaine et le Courlis cendré, le plus grand limicole d’Europe, dont le chant bien reconnaissable résonne dans la vallée.

La Commune d’Arraye-et-Han, propriétaire de 4ha dans la vallée, a souhaité mettre en valeur cette prairie. Tout d’abord, en y créant une oseraie gérée par la communauté de communes, en approfondissant une vasière en communication avec la rivière pour créer une frayère à brochets puis en classant cette prairie en tant qu’Espace Naturel Sensible. Elle s’est tournée dès les années 1990 vers la Ligue de Protection des Oiseaux puis, en 2004, vers le Conservatoire d’Espaces Naturels de Lorraine pour protéger durablement ce site.

CONTACTS :
Mairie d’Arraye et Han / 03 83 31 80 84
Damien AUMAITRE, chargé de mission ENS 54 / 06 29 02 54 12

Boucles Seille 1
Boucles de la Seille

L’étang de Brin/Seille

En plein cœur des forêts de Brin et d’Amance, l’étang de Brin est un milieu humide riche en espèces végétales et animales. Grèbes huppés, foulques macroules, grenouilles vertes ou invertébrés aquatiques, iris des marais ou lentilles d’eau, autant d’espèces à découvrir et observer lors des animations proposées par le CPIE qui gère le site.
Classé Espace Naturel Sensible par le Département, ce site permet ainsi d’aborder, au cours de séances d’observation, de jeux et autres activités ludiques, le fonctionnement d’un écosytème.
Les activités sont à conduire de préférence au printemps pour faciliter les rencontres avec les amphibiens et les invertébrés.

CONTACTS :
Mairie de Brin-sur-Seille / 03 83 31 63 17
Damien AUMAITRE, chargé de mission ENS 54 / 06 29 02 54 12

Etang Brin 1
Etang de Brin/Seille

Contacts utiles

Service Environnement
Abdelhakim HAFIDI
Téléphone : 03 83 31 74 37
environnement@comcom-sgc.fr
Unité GeMAPI
Florian SOULON
Téléphone : 03 83 31 74 37
gemapi@comcom-sgc.fr