Com’Nous n°9 – Février 2022

L’astuce informatique

Conserver la qualité des photos à l’envoi

Tu nous as demandé… Pourquoi les personnes à qui tu envoies des photos pros ma-gni-faïïïques ☀️ arrivent avec une piètre qualité 🌥️ Et comment résoudre le problème ? 

Explications : pour limiter la surcharge des réseaux de communication mais aussi d’encombrer l’espace de stockage du téléphone du destinataire, ton téléphone compresse les photos avant de les envoyer.

Parfois, il va le faire tout seul, sans te demander ton avis. C’est le cas par exemple lorsque tu envoies une photo par MMS, par WhatsApp ou Messenger.

Dans d’autres cas, typiquement lorsque l’envoi des photos se fait par mail, l’appli va te demander si tu veux conserver la taille d’origine (☀️) ou réduire la taille des images (🌥️).

En conservant la taille d’origine des photos, il se peut qu’au-delà de 4-5 photos envoyées en taille originale dans un même mail, celui-ci soit rejeté par le fournisseur du destinataire avec un motif « Trop gros ».

Pour partager un grand nombre de photos avec tes collègues ou des partenaires, tu peux par exemple relier ton téléphone à ton ordinateur et déplacer tes photos vers le NAS de Champenoux (lecteur P:\) -> PHOTOTHEQUE. Préviens simplement tes collègues une fois que tu as rangé tes photos, ils pourront y accéder instantanément. Tu ne vois pas ce lecteur apparaître ? Appelle Loïc, ton tech’ informatique !

Les photos doivent être transmises à un usager, un prestataire ou toute autre personne n’ayant pas accès aux lecteurs de la COMCOM ? Tu peux utiliser un service externe comme WeTransfer, Google Drive ou One Drive. Une fois que tu auras déposé tes photos, tu auras la possibilité de les partager grâce à un lien public.

Les infos CNAS

cans couv

Tout nouveau, tout beau, le catalogue CNAS 2022 est à découvrir en ligne après connexion à ton compte CNAS ou en téléchargement ci-dessous.

Catalogue CNAS 2022 – 16 Mo

Tu peux y retrouver toutes les prestations et offres pour les vacances, les loisirs, le quotidien ou en cas de coups durs.

En complément des informations du catalogue, le Guide des prestations 2022 sera mis en ligne prochainement. Il détaillera les montants, pièces justificatives et critères d’attribution de chaque prestation.

Tu es nouveau bénéficiaire ? Pense à activer ton compte en ligne. La vidéo tuto c’est par ici.
Si t’as besoin d’infos, tu peux aussi solliciter ton N+1 ou Sandrine Joly au service RH, référente CNAS.

Les portraits

Estelle THIERY

estelle thiry
Estelle THIERY, secrétaire gestionnaire au service déchets

J’ai obtenu un bac Communication et Gestion des Ressources Humaines en 2012, année durant laquelle j’ai aussi obtenu mon BAFA. J’ai beaucoup travaillé grâce à mon BAFA (centre aéré, périscolaire), et j’ai arrêté cette branche pour rejoindre celle de mon bac quand j’ai eu ma fille en septembre 2018. J’élève ma fille seule, 24h/24, 7j/7, ce qui nous rend très fusionnelle ! Je suis aussi extrêmement proche de ma maman, qui m’aide au quotidien avec ma fille. Je déteste le sport donc je n’en pratique aucun, par contre j’adore balader des heures en nature avec mon chien, et/ou avec ma mère, ma fille. Je suis aussi une shopping addict !

Si tu devais choisir trois mots pour te décrire ? gourmande, passionnée, guerrière

Quel est le meilleur moment de ta journée ? Le meilleur moment de la journée peut arriver à n’importe quelle heure, c’est tout simplement lorsque ma fille me prend dans ses bras et me dit « je t’aime maman ».

Si tu devais changer une chose chez toi, quelle serait cette chose ? En un seul mot, valable à 99% dans la vie privée : relativiser

Quelle est la chose la plus dingue que tu comptes faire cette année ? Je suis dingue de nature, quand je fais quelque chose c’est toujours complètement dingue, à fond, sinon ça ne sert à rien de faire les choses, donc : continuer à être moi-même !

Quelle est ta chanson honteuse ? Très compliquée comme question, j’en ai des milliers ^^, mais si je devais en choisir une je dirais… Lorie : Toute seule !

Julien ISENBART

julien isenbart
Julien ISENBART, agent du chantier d’insertion

Dès que j’ai quitté l’école, j’ai fait de la carrosserie mais ça ne plaisait pas alors je suis parti dans le bâtiment, j’ai passé un CAP enduiseur. Mais je me suis à nouveau redirigé vers un autre domaine, la mécanique Poids Lourd où j’ai exercé pendant 2 ans ½. Après j’ai fait beaucoup d’intérim dans des domaines bien différents. Aujourd’hui, j’aimerais me former dans la surveillance de baignade ou dans la cuisine ! Mes hobbies sont la natation, l’escalade, la randonnée, le rafting et le vélo. Et sinon, je suis célibataire sans enfant.

Quel est l’endroit préféré que tu aies déjà visité ? Florence en Italie pour le cadre, l’architecture, le milieu, l’ambiance et la mentalité

Quelle chanson te file la pêche à coup sûr ? ça c’est une question très très dure… « Hold the line » de Toto

Si tu devais jeter une bouteille à la mer, quel message glisserais-tu dedans ? Franchement ça serait « vivez une meilleures vie » et j’y mettrais aussi : « travaillez à la Comcom, c’est un métier d’avenir »

Quel est ton dessert préféré ? Un fondant aux 3 chocolats

Il y a un rêve que tu fais souvent et que tu as vraiment envie qu’il se réalise ? Je rêve d’être acteur pour adultes

Loic MALGRAS

loic
Loic MALGRAS, le nouvel informaticien

Lorsqu’on me pose la question, j’ai pour habitude de répondre que j’ai un parcours atypique ; j’ai un DUT Réseaux & Télécommunications, j’ai travaillé pendant plus de 2 ans dans une compagnie d’assurance, puis 8 ans au sein d’une société dans le domaine de l’eau potable et assainissement et enfin dans un centre de gestion agréé. Au cours de ce parcours, j’ai toujours combiné des missions administratives et des missions informatiques. Mon plus gros hobby a été pendant des années la musique. J’ai commencé à jouer du piano à l’âge de 6 ans. J’ai même pu intégrer un groupe de musique du coin : La Cage au Folk (rock celtique). J’ai quitté la scène il y a maintenant 10 ans à cause d’un accident. Sinon, j’aime bien cuisiner, me tenir au courant des nouveautés en informatique. Je suis d’ailleurs modérateur sur le forum d’un FAI. Pour la famille, je suis marié, sans enfant.

Qu’attends-tu de cette nouvelle aventure professionnelle ? Pendant des années, j’ai couplé l’administratif à l’informatique. Je voudrais maintenant me recentrer sur ma formation initiale qui est l’informatique.

Quel est ton film favori ? Hum… on va dire Harry Potter (même s’il y en a eu 7).

Quelle est ta plus grande qualité ? Ma disponibilité ? A vous de me le dire 😉

Quelle série te scotche en ce moment ? Et si je réponds que je ne suis pas trop branché séries, je deviens moins drôle ? En ce moment, je regarde 9-1-1.

Quelle serait ta destination de rêve ? Sans hésiter : La Réunion !

Capucine MICHEL

portraitcapucine
Capucine MICHEL, chargée du programme Petites Villes de Demain

Après deux masters, le 1er en management et développement de patrimoine en immobilier, le 2ème en innovation urbaine pour des villes et territoires en transformation, j’ai effectué mon stage de fin d’étude à la Direction Départementale des Territoires. Ce stage s’est ensuite transformé en vacation. Si le domaine de l’immobilier, très varié, me plaisait, j’ai d’ailleurs travaillé deux ans, en alternance, dans une agence immobilière, j’avais envie de me diriger vers l’urbanisme et la gestion de projet. À 24 ans, grâce à ce poste à la ComCom j’allie les 2 ! Voir les 3, si l’on ajoute l’envie de travailler dans la fonction publique, pour l’intérêt général. J’ai été à bonne école avec un entourage familial très engagé : une mère docteur en nanobiologie, maintenant docteur en santé du travail, conseillère municipale, fortement engagée dans la vie locale, une grand-mère qui a repris ses études sur le tard pour finir inspectrice du travail, elle aussi très engagée dans le milieu associatif, un grand-père, conservateur des hypothèques, qui a failli perdre la vue et qui m’a amené à réfléchir à l’accessibilité des personnes en situation de handicap… Des modèles inspirants mais également très impressionnants, j’ai eu besoin de m’éloigner de la maison familiale en quittant la région parisienne pour effectuer mes études à Nancy.

Côté hobbies, j’adore lire, principalement des romans policiers, cuisiner pour les autres, la musique, j’ai fait du piano pendant 15 ans, la course à pied, m’y remettre serait une bonne résolution pour 2022. Très imaginative, j’adore bricoler et décorer. Un petit road-trip en Bretagne et l’année 2022 sera bien remplie.

Si tu pouvais être quelqu’un d’autre le temps d’une journée, qui aimerais-tu être ? Médecin, pour pouvoir aider et soigner les gens – un souhait d’enfant incompatible avec ma peur du sang. 😅 Ou bien photographe pour pouvoir découvrir des endroits incroyables et avoir les compétences de les immortaliser.

Qu’est-ce qui te fait te lever le matin ? Le petit déjeuner ! J’ai besoin de prendre le temps de me mettre en route le matin. Et la perspective d’une journée bien remplie. C’est encore plus facile lorsqu’elle s’annonce ensoleillée !

Si tu ne pouvais plus regarder qu’un seul film jusqu’à la fin de ta vie, lequel serait-il ? Mulan ! Un des premiers Disney qui montre une femme déterminée et indépendante : inspirant. Et en plus les chansons sont entrainantes ! 🎤

Quel est le moment le plus embarrassant que tu aies vécu ? Ma mémoire me joue peut-être un tour mais je n’en ai aucun souvenir ! 

Quel titre donnerais-tu à ton autobiographie ? « Si c’était à refaire ». Et bien je referais la même chose ! Avec détours et contre-sens, car ça ne sert à rien de regretter. Nos expériences font de nous ce que nous sommes et c’est plutôt cool d’avoir autant de diversité

Emilie SERRE

emilie serre
Emilie SERRE, auxiliaire de puériculture volante dans les multi-accueils

Mariée et maman de 3 enfants de 9, 6 et 3 ans, je suis arrivée d’Auvergne il y a 2 ans. Je suis auxiliaire de puériculture depuis 15 ans et j’ai travaillé essentiellement en crèche, cependant après de huit ans en structures et souhaitant me faire une nouvelle expérience, j’ai été assistante maternelle pendant trois ans avant de revenir aux sources. Je suis donc itinérante sur les structures de Eulmont, Leyr, Champenoux et Haraucourt.

Si tu avais une lampe d’Aladdin, quels seraient tes 3 vœux ? Que mes enfants soient toujours en bonne santé, de pouvoir faire le tour du monde et enfin de ne plus avoir à faire les courses et le ménage, que tout se fasse en claquant des doigts 😉

Si tu n’avais pas fait ce métier qu’aurais-tu aimé faire ? J’aurais été soigneuse animalière dans un zoo avec les tigres, lions ou les singes

Quand est la dernière fois où tu as ri aux larmes ? Il y a environ trois mois dans un jeux de rôle pendant une réunion

Quel était ton premier emploi ? Agente des services hospitaliers dans une maison de retraite

Quel est ton film favori ? L’un de ceux que je ne me lasses pas de regarder «La ligne verte» avec Tom Hanks et en dessin animé Le roi lion et dernièrement Vaïna découvert grâce à ma fille